Biographies : Patrick Deny

Retour accueil      Retour liste

 

    Amoureux des chansons de Georges Brassens et Félix Leclerc, Patrick Deny se met à chanter dans les cabarets de la rive gauche (le Pétrin, le Bateau Ivre, la Tanière) et de Montmartre (Lapin Agile). Après son service militaire en 1968, il retrouve Paris et fréquente le Centre Américain, boulevard Raspail, où Lionel Rocheman organise ses Hootenannies. Il côtoie Dick Annegarn, Marcel Dadi, Jacques Higelin, Alan Stivell, Maxime Le Forestier, Hervé Cristiani, encore inconnus.

    En 1972, il crée son propre « espace à chansons » dans le 13 ème arrondissement de Paris, l'Atelier 13 et chante dans les petits lieux de la capitale. L'année suivante, il représente la chanson française en Algérie et au Québec, en compagnie de France Léa, Denis Wetterwald, Gilles Naudin. Jusqu'en 1980, sous l'égide la Procap (société de production artistique), il tourne, tant en France qu'à l'étranger (Belgique, Suisse, Maroc). En 1980, on le retrouve sur un disque enregistré en public au Bateau Ivre (Chansons du soir), avec un hommage à Jehan Jonas qui vient de disparaître (Jehan). Ses chansons sont reprises : Le Parc Montsouris, par Annie Jeanne.

    Changement de cap au début des années 80, il abandonne la scène pour se consacrer à la production de spectacles après avoir travaillé dans différentes structures (Centre Régional pour la Chanson en Ile-de-France). Il publie une cassette en 1981 et en 1987 paraît son premier 30 cm, « En tout bien tout honneur », autoproduit de grande qualité, avec des chansons comme Les poupées russes, Chômeur, Ode galante ou L'amuseur abusé. En 1989, Isabelle Aubret lui demande des textes : il lui écrit Eau, Quand la ville s'endort, Roumania.

    En 1990, il s'installe dans le Jura pour se consacrer à l'écriture (Jurassiennes, recueil de 39 poèmes). Il « s'arrêtera doucement de vivre » en avril 1991. En juin 1992, un hommage lui est rendu aux ACP de Paris. Sa femme, Danièle, fait paraître un double CD, « Ombres et lumières », qui rassemble ses plus belles chansons (parmi les 150 écrites) et des documents inédits.


R. B.


DISC.:

• Chansons du soir (1980),

• Auto'matcho (1981),

• En tout bien, tout honneur (1987),

… Ombres et lumières (1992).


BIBLIO.: Jurassiennes (1990).