Biographies : Christine Authier

Retour accueil      Retour liste

 

    En 1976, Christine Authier chante à La Rochelle, en compagnie de Henri Gougaud, dans le spectacle « Troubadours de l'an 1000 à nos jours ». Bernard Mounier, directeur de la maison de la culture la présente à Ève Griliquez qui l'invite dans son émission Libre parcours variétés sur France Culture. Christine chante La noce d'Etienne devant Janie Bell, la productrice Uña Ramos, qui lui propose d'enregistrer un disque. Un premier 30 cm voit le jour au Chant du Monde en 1977, et il est récompensé par l'Académie Charles-Cros, l'année suivante.

    Christine travaille alors avec Jean Dufour, l'agent de Félix Leclerc, Yves Duteil et Julos Beaucarne, qui la fait tourner. Toujours avec la même productrice, et sous la direction musicale de Jean-François Gaël et Gaël Rias, elle enregistre, en 1979, un deuxième album chez RCA, sur lequel elle reprend une chanson d'Anne Sylvestre, Clémence, et « règle ses comptes » avec La valse des étiquettes. La même année, elle passe à la Cour des Miracles à Paris.

    En 1982, Christine Authier chante, en première partie de Pauline Julien, au Printemps de Bourges. Sa prestation est « descendue » par un journaliste anonyme du quotidien local, ce qui entraîne une annulation de contrats... Deux ans plus tard, elle réunit une cinquantaine d'artistes pour enregistrer une chanson de Nazaré Pereira adaptée par Henri Gougaud, La muraille, qui figure sur un nouvel album publié sur le label Jam. Mal distribué, ce 30 cm, aux arrangements dus à Gérard Marais, contient quelques unes des chansons de ses futurs spectacles : La malvenue, À quoi penses-tu, la belle ? (chantée à cappella) ou Monsieur Jones, hommage au pianiste de blues Curtis Jones qu'elle a connu adolescente.

    Parallèlement à la chanson, Christine Authier devient animatrice à Radio France Mayenne, de 1981 à 1987. Puis elle s'essaie à la production de films, écrit des scénarios. En 1990, elle est engagée sur Radio Bleue où elle présente L'art et la manière, une émission hebdomadaire sur l'actualité culturelle. En 1993, une association, L'oiselle, est créée par des amis qui l'encouragent à reprendre les chemins des studios. Un compact voit le jour en 1994, « Salut Dylan », paroles et musiques de Christine Authier, direction musicale de Patrick Verbeke.


R. B.


DISC.

1977 - La noce d'Etienne (Le Chant du Monde)

1979 - La valse des étiquettes (RCA)

1984 - La muraille (Jam)

1994 - Salut, Dylan (L'Oiselle/Socadisc)


Note : biographie non actualisée (1994).